A bientôt !

partager

C’est avec un peu de tristesse que je vais prendre mes distances avec ce blog. En effet des problèmes de fatigues visuelles m’obligent à prendre du recul avec les écrans d’ordinateur. Rien de bien grave mais du repos pour mes yeux me fera du bien, dixit l’ophtalmo. J’ai arrêté Facebook (et cela m’a fait prendre conscience de la perte de temps que ça occasionnait !) il y a quelques semaines, mais ce n’est pas suffisant.
J’ai eu du plaisir, énormément de plaisir, à proposer des articles (plus de 160 !) pendant ces trois dernières années. Un peu de tout, des coups de cœur, des coups de gueule, des étonnements des interrogations, des interpellations, …

Outre le fait de clarifier mes idées, j’ai découvert comment nuancer mes propos, sortir des affirmations simplistes et définitives, écouter les appels à voir le positif, à m’enrichir de la beauté et de la bonté qui circule « malgré tout » dans notre société et dans le monde.
J’ai été étonné de la densité de présence que sont les amis abonnés à ce blog. Je ne les connais pas tous. Je ne sais pas si les « ouvertures » que j’ai pu proposées le long de ces billets ont eu un impact … ou laissé indifférent… Peu importe ! Ce qui m’habitait c’était la fidélité de tous, selon les disponibilités de temps de chacun. Ma propre fidélité d’abord vis-à-vis de vous, la vôtre aussi que j’ai sentie si proche et celle liée à un appel à être modestement et pauvrement une proposition de réflexion et de partage avec vous à travers des sujets qui me tiennent à cœur et que je sais être les vôtres aussi.

Où va le monde ?

C’est fou comment en 3 ans nous avons été bousculé dans nos centres d’intérêts et dans nos vies : réchauffement climatique au niveau planétaire, libéralisme destructeur de l’humanité au niveau économique, cléricalisme et et pédophilie au niveau de l’Eglise, Covid et confinement au niveau sociétal avec toutes les conséquences sociales, éducatives, relationnelles, familiales politiques… Et puis cette apparente indifférence des hommes face à l’urgence de ce Temps… Comment les inviter à sortir de leur apathie morale et spirituelle et de leur consumérisme ?
Mais le plus important peut-être ne serait pas la désillusion, le manque d’espérance nés des mensonges des gouvernants, l’individualisme qui guette chacun pour se protéger, des violences comme réponses aux désaccords et en retour, pourtant, le goût de l’intériorité retrouvé, du souci des autres partagé, la nécessité d’un plus jamais çà, la découverte d’un Essentiel qui nous habite …
L’humanité a-t-elle déjà vécu en si peu de temps une telle remise en cause dont dépend sa survie même ? Je ne crois pas.
Nous voici à la croisée des chemins, devant des choix désormais impossibles à remettre à plus tard. A l’aune de quel critère les poser ? A l’écoute de quel (e)Esprit en nous et entre nous les discerner ? Avec quel poids à la fois de gravité et de légèreté les appréhender ?

Soyons Feux

J’ai la certitude que c’est tous ensemble que nous nous en sortirons… ou pas du tout ! Surtout ne pas rester seul et vivre la fraternité humaine la plus large possible, la plus près au ras des pâquerettes, simple et banale d’abord, celle qui nous concerne tous.

J’ai apprécié dans ce blog la joie de n’être pas un dernier mohican ou un solitaire mais comme faisant partie d’une petite communauté d’hommes et femmes sans attaches mais unis dans un défi : celui de nous libérer de ce qui nous tient encore au monde (sans cesse à remettre sur l’ouvrage !) pour, ensemble, offrir des espaces, des paroles et des « visions » que tout est vaincu. Et cette fraternité est un peu particulière, plus profonde car elle s’ancre dans une foi qui nous dit que nous participons au Feu sur le Monde
Tout est vaincu et tout est à faire. C’est la force et la conviction du petit nombre, de ces petits groupes, communautés, associations dont nous faisons partie qui apporteront cette Espérance.

Je vous partage ma vision du feu que nous sommes. Qui parle ? Moi ? Vous ? Un Autre ?
Je l’ai écrit pour qu’elle soit vôtre :

 » Je suis l’éveilleur de l’embrasement de feu
il rougeoie déjà sur le chaos du monde
Je suis le soufflet des forges cosmiques
il attise la flamme de la bonne veillance
Pour que meure la Mort
Pour que naisse l’Amour
Je suis l’alliance des désirs
Paix et gratitude s’enlacent »

Enlaçons-nous à l’intime, prenons soin les uns des autres et je vous dis, je l’espère,
« à bientôt! »

2 réponses sur “A bientôt !”

  1. Ce fut un vrai bonheur de te lire , remises en questions , jubilation , écho à ce que je vivais , espérance attisée !..
    j adore « soyons feux  » ; j’aime dire soyons fous , mais il s’agit d’autre chose et il en va de l’avenir de notre monde et d’abord de notre église …
    repose bien tes yeux , ton coeur et paix à ton âme !
    pas d’adresse magique à te donner , desolée …
    on reste en contact
    bisous à vous 2

  2. Merci à toi pour tous ces échanges, toujours forts intéressants et riches d’enseignement. Une fenêtre sur le monde qui nous éclairait. Cela va nous manquer, mais la santé avant tout et comme tu le dis
    A Bientôt et prends soin de toi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *