A mon futur petit-fils

Là-bas, sur l’île de La Réunion,  un spermatozoïde a rencontré un ovule il y a 6 mois dans le ventre de ma fille. Minuscule semence, invisible à l’œil nu, que la Puissance de la Vie travaille.
Interrogation sous forme de zoom : un embryon dans son ventre, ma fille sur une île, point perdu au milieu de l’Océan Indien, et une planète, la Terre, petite poussière perdue dans un immense système solaire lui-même perdu au milieu de millions de systèmes au sein de notre seule galaxie qui contiendrait entre 100 et 400 milliards d’étoiles et autant de planètes . Notre galaxie qui s’étend sur environ 100 000 années lumière est elle-même mouvante au milieu d’un espace sidéral composé de milliards de galaxies….
et ce petit bout qui grandit, là, au milieu des champs de canne à sucre !
Vertige !

Continuer la lecture de « A mon futur petit-fils »

Allégresse des hommes, marcheurs au Souffle de l’Esprit

DCIM\100MEDIA\DJI_0016.JPG

Dans son écrin de verdure, la communauté de La Roche d’or, à Besançon ou aux Fontanilles dans les Pyrénées, accueille, pour des retraites spirituelles, des hommes et des femmes en recherche.
L’un de ses prédicateurs, aujourd’hui décédé, a traduit le Poème des Béatitudes dans l’évangile de Matthieu à partir du texte hébreu, cherchant à extraire l’essentiel des mots . Comme ici, par exemple, le mot « bienheureux » porte en lui, en hébreu, la notion de marche et celle de grande joie.
Les mots chantent et invitent à la danse.
Je vous les partage, tout comme cette phrase de Florin qui nous rappelle les mots d’Etty Hillesum :
« Pratiquer la miséricorde envers Dieu, c’est certainement là le rôle le plus royal de la liberté humaine ».

Continuer la lecture de « Allégresse des hommes, marcheurs au Souffle de l’Esprit »

Livrer ensemble le combat écologique

J’ai posté récemment sur le groupe Facebook de Digne-les-Bains un article de Reporterre sur la gabegie que serait le Rallye de Monte Carlo sur le plan écologique. Avec une simple question de ma part : « D’accord ? Pas d’accord ? »
Les réactions passionnées et passionnelles (je n’ai jamais eu autant de commentaires ! plus de 120 ! ) m’ont beaucoup interrogé. Continuer la lecture de « Livrer ensemble le combat écologique »

Bible et lecture

Voici un commentaire en réponse à un article paru ici . Il s’agit d’un interview d’un Père ( oui c’est ainsi qu’il se fait encore appelé), jésuite, à propos de la déclaration du Pape Francois proposant un dimanche de la Parole dans l’Eglise catholique ce 25 janvier.

« J’aime globalement cet interview en particulier cette ouverture : « …Dieu parle aussi à tous les peuples et les semences du verbe, nous dit le concile Vatican II, sont contenues dans les cultures, les traditions des divers peuples…. »
La Vérité de Dieu est multiple et ne s’enferme pas, même dans une Eglise particulière.

Continuer la lecture de « Bible et lecture »

2020 : Meilleurs voeux pour embellir et illuminer nos nuits

Champtercier

« …Enfin, lorsque la nuit a déployé ses voiles,
La lune, au visage changeant,
Paraît sur un trône d’argent,
Et tient cercle avec les étoiles,
Le ciel est toujours clair tant que dure son cours,
Et nous avons des nuits plus belles que vos jours. »


En cette aube de l’année 2020 je me prends à rêver avec ces mots de Racine. (Et à délirer ?) Qui sont donc aujourd’hui les « habitants » de ces jours et de ces nuits ?
Voici 
« ma version « , une interprétation toute personnelle ! …

Continuer la lecture de « 2020 : Meilleurs voeux pour embellir et illuminer nos nuits »

Émerveillement et gratitude

L’actualité de l’Eglise catholique aujourd’hui est lourde et pesante. Sentiment de découragement et de tristesse…
Que dire ? que faire ?
J’ai connu la communauté de Puits de Jacob à Strasbourg il y a près de 20 ans.
Je me permets de vous partager le témoignage plein de vérité et de profondeur de Bernard Bastian, prêtre communautaire.
Avec ses mots qui m’ont toujours touché, il a su dire la bonté de Dieu pour les hommes et me dire combien sa vie est d’être ce témoin pour moi et pour tous ceux qui sont dans la détresse ou le non-sens.

Cette petite vidéo de 15 mn raconte combien au cœur de la plus profonde déréliction il est possible de faire jaillir la Vie pour peu qu’on demeure fidèle aux intuitions qui nous habitent, pour peu que nous demeurions ou apprenions à demeurer dans l’Esprit.

Non, l’Eglise n’est pas si pourrie lorsque le cœur de chacun de ses membres se laisse déborder par la joie et le don. 

Son dernier livre  Eprouver Sa Présence libérer Sa Puissance, méditations sur le Saint-Esprit, nous aide à entrer dans cette vie dans l’Esprit qui appartient à tous.

Pentecôte : la liberté de l’Esprit

Je vous partage la réflexion de Bernard de Ginisty publié le par Garrigues et Sentiers.
(En bas de page vous pouvez vous abonner gratuitement à sa newsletter.)
Belle fête de Pentecôte à chacun, à l’écoute de l’Esprit.

« L’événement de la Pentecôte que la liturgie nous invite à célébrer apparaît décisif pour écarter trois dérives mortelles de la vie spirituelle : l’identification à un « directeur spirituel », la confusion avec une identité nationale ou raciale, l’aliénation à un Dieu transcendant perdu dans un autre monde.

Continuer la lecture de « Pentecôte : la liberté de l’Esprit »

Un Dieu qui se fait proche

L’Ascension du Christ, sa « montée au ciel », n’est rien d’autre que sa descente dans le cœur de l’homme.
Il n’a pas (et il n’y a pas) d’autre ciel où faire sa demeure que dans l’intimité de ce dernier.
C’est un des scandales du christianisme : Dieu s’incarne pour faire de l’homme sa demeure : Inconcevable en soi de dire  « L’homme est le Temple de Dieu ».  C’est pourtant la « folie » de Dieu.
C’est dans le concret des existences (y compris donc celle de notre vie intérieure) et nulle part ailleurs, que Dieu se rencontre. Il n’est pas dans les nuages, extérieur à nous, comme si nous avions à décoller du réel, à quitter le concret de notre existence…
Épuisement, découragement et névrose à la clé !
L’homme s’épuise à chercher Dieu ailleurs alors qu’Il est en lui pour peu qu’il se mette à son écoute : Dieu ne s’impose pas chez/en l’homme. 
Continuer la lecture de « Un Dieu qui se fait proche »

La chapelle sainte Madeleine à  Thoard.

Idée  de sortie ?
La chapelle sainte Madeleine à  Thoard.
Ce que j’aime ? Dans ce qui était ruine l’artiste Andy Goldworthy, comme dans d’autres lieux autour de Digne, a laissé trace d’une de ses œuvres. Une mandorle tout en creux qui pour moi symbolise un tombeau vide.
Une manière de « lire » qu’un tombeau peut n’être qu’un triste tombeau aussi fleuri soit-il mais également  (et surtout ?) une invitation à ne pas s’ appesantir, à choisir la Vie et à se laisser habiter par elle plus que par la mort.
Continuer la lecture de « La chapelle sainte Madeleine à  Thoard. »

Pâques

Pic de Couard

Qui pourrait arrêter
la course du Soleil ?
Irrésistible,
il surgit,
éblouissant,
à  l’aisselle
du  Pic de Couard
et du Cheval Blanc.

Comme un enfant qui dort contre mère,
il se réveille et se dresse
hors de ce berceau où il était assoupi.
La terre s’allie au ciel, juste pour moi :
Aujourd’hui,
seulement aujourd’hui;
à cette heure,
seulement à  cette heure du Grand Passage
l’axe de mon regard,
ce creux de dormition et d’éveil
et l’Astre levant
s’alignent
et, comme une flèche,
viennent dire à la cible que je suis : 
« Tu as du prix à  mes yeux et je t ‘aime ».

Continuer la lecture de « Pâques »