La chapelle sainte Madeleine à  Thoard.

partager

Idée  de sortie ?
La chapelle sainte Madeleine à  Thoard.
Ce que j’aime ? Dans ce qui était ruine l’artiste Andy Goldworthy, comme dans d’autres lieux autour de Digne, a laissé trace d’une de ses œuvres. Une mandorle tout en creux qui pour moi symbolise un tombeau vide.
Une manière de « lire » qu’un tombeau peut n’être qu’un triste tombeau aussi fleuri soit-il mais également  (et surtout ?) une invitation à ne pas s’ appesantir, à choisir la Vie et à se laisser habiter par elle plus que par la mort.

L’expérience de l’absence d’un être cher nous fait découvrir aussi qu’à l’intime une autre forme de présence se murmure pour nous établir dans la Paix.
L’artiste lui-même nous invite à habiter quelques instants cette cavité qui est « un espace où des personnes pourront se tenir, un lieu où d’autres se seront tenus avant elles, où d’autres se tiendront après. Chaque visiteur renforcera cette présence humaine. .. »
J’ai fait cette singulière expérience. Je vous y invite, si vous y aller, à la faire vôtre histoire de rentrer dans cette chaîne de solidarité humaine à  travers les âges. …
La petite marche pour y entrer (dans l’apparente mort) et sortir (vers la lumière et la vie) quand on prend conscience de cela est propice pour voir où en fin de compte est l’essentiel.

Parmi les ex-voto hétéroclites, un morceau de tuile sur lequel est écrit :
« Faites que tout le monde soit heureux et vivent une belle vie ».
Au retour, la luxuriance du printemps, deux faons peu farouches sur la route nous confirment que la Vie est la plus forte …
Vivons ! Et vivons bien avec nos proches et nos amis.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.