C’est la rentrée !

partager

Rentrée scolaire bien sûr et universitaire bientôt….
Mais quelque chose se dessine aussi pour les adultes me semble-t-il…
Un rendez-vous auquel ils sont conviés, et qui concerne tout un chacun quelque soit son état, ses convictions, sa situation.
Le ton a été donné par le pape François. Il vient d’écrire une « lettre au peuple de Dieu » pour que les cathos se réveillent et prennent en main l’avenir de leur institution suite aux scandales des abus sexuels de certains prêtres qui plongent la majorité d’entre eux dans la honte et le désarroi.

Je vois dans ce courrier une avant-première, comme un cas d’école.
Un dirigeant qui invitent ses ouailles, la base de la base du « Peuple de Dieu », à prendre leur part dans l’amélioration et la transformation de l’Eglise.
Faut le faire ! Peut-on imaginer nos dirigeants politiques s’ouvrir à cette même invitation pour décider ensemble (par référendum par exemple), de l’avenir d’un pays, loin des lobbys, des pressions et des cachotteries des financiers ?
Même combat pour se défaire d’une manière de concevoir une autorité qui n’est qu’au service d’un petit nombre qui veut garder ses prérogatives.
Si l’Eglise a ses dogmes, le monde politique a ses propres traditions qu’il est difficile de remettre en cause.
Il semblerait que toutes les institutions sont tombées dans le travers de vouloir perdurer pour elle-même et pour ceux qui les dirigent et non pour le service de l’intérêt général pour les politique ou du bien commun pour l’Eglise qui elle, (du moins en paroles !)possède cette différence de vouloir œuvrer pour tous, sans laisser personne sur la touche et non pour le plus grand nombre comme pour les politiques).
Car un des premiers enjeux de cette proposition papale qui se retrouve dans la vie sociale et politique des citoyens c’est d’éviter la formation de clivages préjudiciables à tous et refuser tout individualisme.
Les « partis » politiques de tous bords appellent au changement (de constitution, de mode de présidence, de choix environnementaux, de santé, de représentation et j’en passe… )Tout comme dans l’Eglise des prophètes appellent les cathos à se réveiller pour revenir aux sources évangéliques et ne plus se satisfaire d’une religion rituelle, dogmatique, vieillotte, habitudinaire, entretenue par quelques privilégiés ou crispés….

Nous vivons une époque où nos modes de croire, de vivre, d’aimer, d’être ensemble appellent un renouveau.
Question d’humanité au sens large du terme. Tout le monde est concerné. Au-delà de la religion et du politique.
Que faire pour les mois à venir ? La priorité ne serait-elle pas de répondre aux appels à ce renouveau ? Comment faire pour que les personnes sortent de leur léthargie ? Se laisser émouvoir face aux appels de détresse lancés de tous bords et ne pas se laisser envelopper par la passivité comme dans la fable de la grenouille cuite ?
Oui, rentrée « scolaire » pour éveiller nos consciences, agir en conséquence et ne pas se laisser piéger par la peur, le dégoût ou le découragement…

Bonne Nouvelle : L’avenir est ouvert … Qu’en ferons-nous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.