La fraternité au coeur

Jean Lavoué

C’est ici, au Brésil, que je viens de lire le livre « René Guy Cadou – la fraternité au cœur » de Jean Lavoué. ( Éditions L’enfance des arbres, 2019 – 280 pages – 20 euro –
https://www.editionslenfancedesarbres.com/)

J’ai, à la fois, dévoré et suçoté comme une gourmandise les pages de ce livre.
Pas rien la relecture (la méditation ?) d’une vie – même faite par un tiers. Mais peut-être (certainement même !) l’ami Jean a-t-il l’objectivité nécessaire et surtout l’expérience de ce même chemin d’intériorité et de quête de sens pour parler de concert avec le « Princes des lisières » avec ce qui, en fin de compte, nous habite tous.

Une lecture qui nous invite donc à faire nôtre aussi ce même exercice ! Une écriture qui me rend comme en écho les murmures qui traversent ma propre existence.

Toute la vie de Cadou sìnscrit dans, la quête de sens, la Fidélité, la Liberté tant de paroles que d’existence avec son grand amour Hélène, ses amis, son métier, ses (ou plutot SA passion, la Poésie) … C’est pour ça que « ça » me parle et me rejoint.

Face au travail de fond qui laboure mes pourquoi existentiels et qui me pose dans ce lieu de gratitude et d’accueil de « secrètes fraternités » avec des « inconnus » très proches de moi et, aussi, proches de tous les hommes pétris de la même glaise, des mêmes ardeurs, des mêmes doutes et des mêmes solitudes fraternelles qui fécondent le monde, bien plus que les soubressauts guerriers qui le parcourent.
Mais certains « combats » collectifs aussi sont nécessaires pour libérer la Parole et les existences d’une autre manière.

René Guy Cadou

Merci Jean de nous donner du pain pour la route et d’avoir su partager avec tes mots et ta sensibilité ces traversées, celle de Cadou et la tienne et qui interpellent les nôtres.

Extrait :
« Il est un motif moins directement lié à l’œuvre poétique de Cadou qui me fait aussi m’aventurer en ces terres incertaines. C’est qu’il est pour moi un témoin privilégié de ce qu’être habité par le mystère de l’Autre signifie et signifiera de plus en plus en ces temps de croyances vacillantes. D’un bout à l’autre de sa vie, il sera travaillé par la question de Dieu et sa vision ne cessera de se transformer. Avec cependant une belle constance pour l’essentiel : oui au Dieu qui a gravé ses doigts d’amour dans cette terre, et dont bien des pages de l’Évangile sont le pur poème ! Non aux échafaudages métaphysiques cherchant au-delà du réel une perfection qui ne saurait être que mentale et conceptuelle ! Trop éloignée de l’âme poétique de Cadou. Pas de grands rituels extérieurs donc, pas de hiérarchies célestes ou terrestres mais cette assurance d’une main tenue qui ne quitte pas la vôtre, quels que soient les ombres et les brouillards du chemin… »

interview de Jean Lavoué sur RCF (100 mn).
Jean Lavoué s’entretient avec Yves Le Truédic, dans le cadre de l’émission La joie se rencontre, à propos de son livre :  » René Guy Cadou la fraternité au co…

Une réponse sur “La fraternité au coeur”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *