La Réunion semaine 3

partager cet article :

Troisiéme semaine à l’île de La Réunion. Attentif à ce qui se passe en métropole et ailleurs dans le Monde.
Ici nous avons quitté notre hébergement dans « les hauts » : il fait froid en cette période hivernale ! D’autres amis de notre fille partis en vacances en métropole nous prête leur appartement sur la côte à St Leu ou la température est plus agréable.
Voici ce qui a retenu mon attention cette semaine.

Consternant

« Consternant ». Dans ces trois syllabes il y a « sternant »… Mais je retiens la première !!
On pourrait en rire si ce n’était dramatique.

Les pays européens ont rivalisé d’ingéniosité pour que que chacun tire à lui la couverture financière dans le cadre d’une réflexion sur le « comment affronter l’après Covid ».  Alors que celui-ci  appelle à la solidarité et à l’unité c’est l’égoïsme qui prévaut. Les pays du nord dit « pays frugaux » (façon de dire « radins ») se drapent de vertu, méprisent les pays du sud. Les propositions de Macron-Merkel ne tiennent pas la route.
Chacun a sa manière envoient l’Europe au casse-pipe. Peut-être faut-il passer par là pour passer d’une Europe financière à  une Europe sociale ?
Au retour, pendant que Macron est content de lui et s’auto-congratule, d’autres lui reprochent d’avoir capitulé : «Macron a tout cédé: des rabais de cotisations aux pays radins, des contrôles de dépenses, la baisse du montant du plan de relance etc. Bérézina. Au secours la propagande. (…) Le budget de la Politique Agricole et »Commune« est en baisse, surtout le volet agriculture biologique». «La France contribue pour 17% au budget de l’UE. Elle recevrait 40 milliards de subventions. Sauf impôts européens elle devra rembourser… 66 milliards !», nouveau rabais pour les radins , pas de mutualisation de la dette, moins de subventions, baisse du budget et, bien sûr, des clopinettes pour l’environnement…
En résumé : pas de solidarité et chacun pour soi !

« Cessez le feu ! »

Pape François demande pour la troisième fois un «un cessez-le-feu mondial immédiat», en raison de la pandémie de coronavirus, avec une pensée particulière « aux populations dont les souffrances se sont aggravées du fait de la guerre.  il « espère qu’avec l’engagement de la communauté internationale et grâce au dialogue et à la bonne volonté des parties, nous pourrons parvenir à une solution pacifique durable »…
Qu’en pensent les dirigeants de cette France.  3ème exportateur d’armes dans le monde alors que 88 % des Français estiment que leur pays doit « arrêter les exportations d’armes aux pays qui risquent de les utiliser contre des populations civiles » ?

Joseph Moingt

Il vient de nous quitter dans 104éme année. Je n’ajouterai rien aux éloges faits à ce théologien qui m’a permis de cheminer avec bonheur et non sans exigence dans ma foi.
La revue Études a interviewé le père Joseph Moingt lors de son centième anniversaire.
Dans cet entretien, il revient sur son itinéraire théologique.
De qui sommes-nous les héritiers ?
Quel sens donner à la tradition ?
Quelles perspectives pour la recherche théologique aujourd’hui ?
Pour télécharger l’article:
joseph-moingt-le-metier-de-theologien (12 pages)

Son dernier livre: “L’Esprit du Christianisme”, sorti en 2018.
Présentation du livre “Esprit, Eglise et monde”, publié en 2016.
Bibliographie de Joseph Moingt, jusque 2014.

partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *