Il n’y a pas d’abonné au numéro que vous avez demandé

partager cet article :

Le Haut-comité supérieur pour la fraternité humaine est un organisme indépendant regroupant des leaders religieux, des chercheurs en éducation et des personnalités culturelles du monde entier, Il est voué à la réalisation des objectifs du Document sur la fraternité humaine(1)  signé par le Pape François et le Cheikh Ahmed el-Tayeb, grand imam d’Al-Azhar, lors du voyage apostolique du Pape aux Émirats Arabes Unis en février 2019.
Le Haut-Comité pour la fraternité humaine, a appelé les leaders religieux et les croyants à travers le monde à une journée de jeûne, de prières et de participation à des œuvres de charité, le jeudi 14 mai dernier pour « implorer Dieu d’aider l’humanité pour mettre fin à la pandémie inédite du coronavirus » .

Au-delà des religions

Belle initiative que cette proposition faite à toutes les religions de mettre de côté leurs différences et leurs querelles parfois guerrières (au sein même des religions et pas seulement entre elles) pour inviter le peuple du monde entier à se rassembler pour assumer leurs responsabilités dans la lutte contre ce virus inédit, véritable ennemi de l’humanité actuellement, et mettre toutes leurs différences de côté.

 Le juge Mohamed Abdel Salam, a déclaré que « la réponse des croyants reflète un véritable témoignage de la solidarité humaine, et nous donne l’espoir de pouvoir réaliser l’unité mondiale fondée sur les valeurs de fraternité humaine en faveur de la sûreté, la sécurité et la santé de l’humanité tout entière »
Le grand rabbin à Washington Bruce Lustig, a ajouté : « Comme nous l’avons tous constaté, la pandémie mondiale a coûté des vies et des moyens de subsistance, nous avons également été témoins de sa capacité à révéler certaines des meilleures qualités de l’humanité ».
Monseigneur Yoannis Lahzi Gaid, secrétaire personnel du Pape François et membre du Haut-comité pour la fraternité humaine a souligné : « En attendant un remède qui épargnerait l’humanité de cette pandémie meurtrière, notre seul espoir est que Dieu Le-Tout-Puissant sauvera les millions de souffrants dans le monde entier. »

Le pape lui-même  demande que « Que Dieu arrête cette tragédie, qu’il arrête cette pandémie. Que Dieu ait pitié de nous et qu’il arrête aussi les autres pandémies qui sont si mauvaises : celle de la faim, celle de la guerre, celle des enfants sans éducation. Des frères priant Dieu, c’est cela qui est important, a-t-il insisté. Des frères, jeûnant … afin que le Seigneur arrête cette pandémie. Aujourd’hui est un jour de fraternité, de regard vers l’unique Père. »

Je préfère m’arrêter sur cette notion de fraternité universelle qui se dit à travers tous les commentaires. Là je crois est l’enjeu principal et on ne peut que saluer la grandeur et la noblesse de cette initiative : Rassembler les hommes et les rendre solidaires.
Les religions au service des hommes ! Enfin !

Une gène

Pourtant au niveau de la religion catholique ce qui ressort des discours c’est également cette perception d’une image de Dieu qui me gêne aux entournures. Nous que je sache qui il est, mais je crois que, dans ma foi, je sais ce qu’il n’est pas.
Demander à Dieu d’arrêter la pandémie, c’est le prendre pour qui ?
Le prier, jeûner, faire des actes de charité pour qu’il intervienne au bout de nos efforts qu’est-ce que ça veut dire ?
Dire que « …notre seul espoir est que Dieu Le-Tout-Puissant sauvera les millions de souffrants dans le monde entier… » n’est-ce pas refuser de se mettre en responsabilité de nos actes ?

Dieu n’est pas tout puissant

Ce dieu Tout-Puissant, intervenant dans l’histoire des hommes, à la discrétion de son bon vouloir ou de sa libre décision est intolérable. Non Dieu n’est pas le Tout puissant que l’on veut croire. Comme si il dédouanait les hommes de leur conneries et les « réparait » ensuite…
mais qu’est ce que ça veut dire ?
Pourquoi pas, tant qu’à faire, inviter Dieu à protéger au moins la France (seulement elle, si ce n’est pas trop demandé !) au vu des louables efforts près du gouvernement de certains évêques du pays à vouloir rétablir rapidement un culte sous peine « d’aboiements » !!
Ce dieu là pourrait quand même satisfaire les désirs du peuple français au vu de la somme de prières fournies !!
Du déjà vu ! La confrontation d’Elie avec les prêtres de Baal peut faire sourire quand il les invite à implorer leurs dieux :  
« … Puis ils firent appel au nom de Baal depuis le matin jusqu’à midi en disant: «Baal, réponds-nous!» Mais il n’y eut ni voix ni réponse, même s’ils sautaient devant l’autel qu’ils avaient érigé.
 A midi, Elie se moqua d’eux et dit : « Criez à haute voix! Puisqu’il est dieu, il doit être en train de penser à quelque chose, ou bien il est occupé, ou encore en voyage. Peut-être même qu’il dort et qu’il va se réveiller. »
Ils crièrent à haute voix et, conformément à leur coutume, ils se firent des incisions avec des épées et avec des lances jusqu’à ce que le sang coule sur eux.
 Lorsque midi fut passé, ils prophétisèrent jusqu’au moment de la présentation de l’offrande. Mais il n’y eut ni voix, ni réponse, ni signe d’attention… »

… N’est-ce pas ces dieux là qu’implorent certains ecclésiastiques ?
J’invite tous ces « savants » théologiens et pasteurs à relire l’Histoire où Dieu ne s’est guère manifesté dans les horreurs passées : peste noire, grippe espagnole, Shoah, Goulag, Inquisition, esclavage et autres crimes et massacres contre l’humanité …
Dieu serait-il inscrit aux abonnés absents ?

Relire les Ecritures

A défaut de savoir lire l’Histoire, qu’ils relisent les Écritures : Dieu n’a même pas écouté les supplications de son propre fils lors de sa passion et de son agonie.
Et qu’on m’épargne les circonvolutions tarabiscotées pour justifier son silence ! Il y a peut-être autre chose à comprendre !

L’homme repos de Dieu

Dans la phrase lapidaire de la Genèse : « …et Dieu, se reposa le 7éme jour », j’aime traduire ce mot ‘repose’ par ‘Dieu se re-pose sur’.

Il n’est pas éreinté par tout le boulot qu’il vient de faire (semaine de 6 jours à l’époque !) et qu’une bonne nuit du WE va le détendre, non ! Dieu se repose sur l’homme pour poursuivre la création. Il lui fait désormais confiance, et s’en remet à lui pour poursuivre son œuvre. Nous sommes dans le temps de ce septième jour de co-création.

Alors j’aime beaucoup ce temps proposé par le Haut Comité supérieur pour la fraternité humaine. Quelle belle appellation ! Je ne sais pas pourquoi et en quoi il est « supérieur » et pourquoi il se limite à la seule humanité, mais qu’importe ! (On peut relire ci-dessous le Cantique des créatures de St François sur frère soleil, sœur lune, frère vent, sœur eau, mère la terre(3) … Il nous invite à la louange).

Une brèche vient de s’ouvrir

SONY DSC

Une brèche vient de s’ouvrir dans cet appel; et dans cette faille va pouvoir passer l’idée et les actes que par delà la fraternité, comme la fondant, existe une filiation d’un Dieu qui nous invite à nous aimer sans condition et à prendre à bras le corps les défis qui s’annoncent dans l’après-confinement et surtout dans les réponses environnementales qui nous attendent urgemment et solidairement.
La prière à Dieu(2) sera de lui demander « d’aider l’humanité pour mettre fin à la pandémie inédite du coronavirus ». Pas qu’il fasse à notre place.
Comment ? Hevenesi, jésuite hongrois du XVIème siècle nous le dit :
« Telle est la première règle de ceux qui agissent: crois en Dieu comme si tout le cours des choses dépendait de toi, en rien de Dieu. Cependant mets tout en œuvre en elles, comme si rien ne devait être fait par toi, et tout de Dieu seul. » .

Belle « intervention » de Dieu dans le cœur et l’esprit des hommes !
Quel miracle que celui du Haut-comité supérieur pour la fraternité humaine puisse nous donner « l’espoir de pouvoir réaliser l’unité mondiale fondée sur les valeurs de fraternité humaine en faveur de la sûreté, la sécurité et la santé de l’humanité tout entière » !

1- http://www.vatican.va/content/francesco/fr/travels/2019/outside/documents/papa-francesco_20190204_documento-fratellanza-umana.html (2 pages)

2- je ne vais pas développer ici le rôle de la prière. Vous pouvez découvrir une approche faite ici : https://kestenig.fr/priere-risque-ta-vie-et-mange-ta-mort/

3- Cantique de frère Soleil ou des créatures

Très haut, tout puissant et bon Seigneur,
à toi louange, gloire, honneur,
et toute bénédiction ;
à toi seul ils conviennent, ô Très-Haut,
et nul homme n’est digne de te nommer.
Loué sois-tu, mon Seigneur, avec toutes tes créatures,
spécialement messire frère Soleil.
par qui tu nous donnes le jour, la lumière :
il est beau, rayonnant d’une grande splendeur,
et de toi, le Très-Haut, il nous offre le symbole.
Loué sois-tu, mon Seigneur, pour sœur Lune et les étoiles :
dans le ciel tu les as formées,
claires, précieuses et belles.
Loué sois-tu, mon Seigneur, pour frère Vent,
et pour l’air et pour les nuages,
pour l’azur calme et tous les temps :
grâce à eux tu maintiens en vie toutes les créatures.
Loué sois-tu, mon Seigneur, pour sœur Eau.
qui est très utile et très humble,
précieuse et chaste.
Loué sois-tu, mon Seigneur, pour sœur notre mère la Terre,
qui nous porte et nous nourrit,
qui produit la diversité des fruits,
avec les fleurs diaprées et les herbes.
Loué sois-tu, mon Seigneur, pour ceux
qui pardonnent par amour pour toi ;
qui supportent épreuves et maladies :
heureux s’ils conservent la paix
car par toi, le Très-Haut, ils seront couronnés.
Loué sois-tu, mon Seigneur,
pour notre sœur la Mort corporelle
à qui nul homme vivant ne peut échapper.
Malheur à ceux qui meurent en péché mortel ;
heureux ceux qu’elle surprendra faisant ta volonté,
car la seconde mort ne pourra leur nuire.
Louez et bénissez mon Seigneur,
rendez-lui grâce et servez-le
en toute humilité !

partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *