Salve Regina des bergers du Rouergue

André Gouzes est un dominicain qui a sauvé et restauré l’abbaye de Sylvanès dans l’Aveyron. Cet édifice du XII éme siècle est devenu un centre spirituel et artistique important en Occitanie.
La dégradation de son état de santé, à 75 ans, a conduit à son entrée en institution médicalisée, sans espoir de retour.
Je suis passé à Sylvanès il y a des années  pour les fêtes pascales et j’ai été touché au cœur par le chant des bergers qu’il avait su harmoniser « à la Corse ».
C’est toujours un réel bonheur pour moi de réécouter cette polyphonie et une grande émotion quand beauté et simplicité se conjuguent.
Pour lui, « la liturgie doit être un lieu de consolation et de joie… »
 Ecoutez plutôt …

En polyphonie :

Ce même chant, « nature » . 
A la tombée de la nuit, quand l’étoile du berger commence à scintiller, les bergers et les chiens rassemblent le troupeau pour le retour au bercail dans le vent du plateau. Alors s’élève cette polyphonie de voix des pâtres qui s’interpellent pour chanter le Salve Regina.

site de l’ Abbaye de Sylvanès

‘Mistica » des Sans-Terre et Gilets Jaunes

Drapeau des sans-Terre

Le mouvements des Gilets jaunes ne peut tenir, je crois, que grâce à ce que le mouvement des Sans terre (MST) appelle « la mystique », en portugais, « mistica ». Je voudrais rapidement exposer comment la mistica du MST a été un, sinon L’élément fondateur de leur mouvement qui lui a permis de trouver cohésion dans la durée et de puiser l’énergie nécessaire pour sa  lutte face aux grands propriétaires terriens.

L’analogie est grande entre l’ approche du MST et celle des Gilets Jaunes : Approche collective, refus d’une bureaucratie inhumaine, partage d’un idéal et créativité pour vivre cet idéal, symbole visuel, échanges et partages, propositions pour changer le système, rêve collective d’une société solidaire et juste, souci d’une éducation politique, recherche d’une visibilité citoyenne, recherche d’unité autour d’un idéal commun, préoccupations environnementales, désirs de réformes sociales et économiques, universalité de la lutte à mener contre toutes les formes de capitalisme,  « faire mémoire » des acteurs de l’histoire tombés sous les coups et la violence institutionnelles, approche non-violente …
Continuer la lecture de « ‘Mistica » des Sans-Terre et Gilets Jaunes »

Face au défaitisme et à la colère ambiante le catholique doit mettre en avant l’altruisme, la solidarité …

Suite au post précédent où je souhaitais mes vœux, voici un article des paroissiens progressistes qui prolonge ma réflexion de manière pertinente :

« Au moment où la désespérance est de mise et la colère grimpe, nous les catholiques ne soyons pas entre le soutien et l’accommodement à l’inacceptable. Il faut avoir le courage de s’y opposer, et défendre au nom de nos valeurs chrétiennes tous les persécutés et les humiliés de la société. Aujourd’hui encore, beaucoup de catholiques sont attentistes vivant sur la conception rigide de l’«autorité légitime». Il faut s’affranchir de cette théologie.

Les catholiques doivent découvrir leur capacité à résister, à prendre conscience de leur force. Les compromissions créent des situations confuses et équivoques qui ne reflètent ni la clarté ni la fierté des Évangiles, des Actes des apôtres et des Épîtres de Saint Paul. La foi chrétienne ne saurait se replier sur «la ligne intérieure de la religiosité», indifférente à la question du temporel.
Continuer la lecture de « Face au défaitisme et à la colère ambiante le catholique doit mettre en avant l’altruisme, la solidarité … »

Meilleurs vœux 2019 !

2019, l’année de tous les possibles, l’année de tous les devoirs. Oui c’est à la fois possible et nous devons le réaliser.
Nous voici au pied du mur de l’année qui vient. Belle expression ! l’année qui vient à nous, comme un rendez-vous à honorer.
Qu’en faire ?

Paris VIIIe , le 24 novembre 2018. Manifestation des gilets jaunes à Paris. Champs Elysées.

Continuer la lecture de « Meilleurs vœux 2019 ! »

Joyeux Noël ! Bonne et heureuse année 2019 !

Quand le bœuf et l’âne devisent dans la crèche, le premier dit au second son souhait d’aller en Inde car dans ce pays les bovins sont comme des dieux. Pour l’âne, son désir est d’aller en France car dans ce pays les ânes sont nommés au gouvernement.
C’est une anecdote qui traine sur les réseaux sociaux.  Signes des temps : en cette période hivernale fleurissent les Gilets Jaunes et, alors que le réchauffement climatique et les injustices battent leur plein, il y a encore de la dérision en France même quand son peuple est inquiet de son avenir ou en colère…
Au-delà de l’humour, il nous faut entrer plus profondément dans la signification de cet Enfant qui naît.
Continuer la lecture de « Joyeux Noël ! Bonne et heureuse année 2019 ! »

Le christianisme n’existe pas encore

Le titre provocateur de ce livre fait écho à une citation du philosophe Søren Kierkegaard (1813-1855).
Dominque Collin reprend à son compte pour expliquer que le christianisme historique et culturel est une sorte d’illusion qui permet aux chrétiens d’éviter de se demander s’ils sont encore fidèles à l’Évangile.
Quand donc le christianisme existera-t-il ? Quand il cessera de s’interroger sur son futur et se souciera davantage de ce qui manquerait d’essentiel à l’homme si l’Évangile n’était pas proclamé comme Évangile.
il s’en explique ici dans cette vidéo de 10 mn :

Continuer la lecture de « Le christianisme n’existe pas encore »

Discours de Denis Mukwege, Prix Nobel de la Paix 2018

Chapeau bas monsieur Mukwege !
Merci pour vos actions et pardon pour nos mutismes et nos indifférences … Les Nations unies ont salué une annonce « fantastique » qui « aidera à faire avancer le combat contre les violences sexuelles comme arme de guerre dans les conflits ». « C’est une cause chère aux Nations unies », a précisé la porte-parole de l’ONU à Genève, Alessandra Vellucci.
Hypocrisie sans nom : vous le verrez, dans ce discours, l’Onu tait les noms des assassins et laisse croupir les dossiers de cette affaire…
Discours de Denis Mukwege, à Oslo le 10 décembre 2018.
Dans la nuit tragique du 6 octobre 1996, des rebelles ont attaqué notre hôpital à Lemera, en République Démocratique du Congo (RDC). Plus de trente personnes tuées. Les patients abattus dans leur lit à bout portant. Le personnel ne pouvant pas fuir tué de sang-froid. Je ne pouvais pas m’imaginer que ce n’était que le début. Obligés de quitter Lemera, en 1999 nous avons créé l’hôpital de Panzi à Bukavu où je travaille encore aujourd’hui comme gynécologue-obstétricien.

La première patiente admise était une victime de viol ayant reçu un coup de feu dans ses organes génitaux. La violence macabre ne connaissait aucune limite. Cette violence malheureusement ne s’est jamais arrêtée.
Continuer la lecture de « Discours de Denis Mukwege, Prix Nobel de la Paix 2018 »

Savez-vous qu’il y a des aubes ?

Voici un texte de Jean Sulivan, le poète rebelle trop tôt parti…
Sans cesse il nous invitait à la liberté intérieure, loin des conventions, des rigidités et des dogmatisme…

Savez-vous qu’il y a des aubes ? Avez-vous jamais vu la lumière d’aube dans une forêt, l’aube sur la mer ? Vous êtes seuls, vous pouvez revenir à l’essentiel, vous interrogez sur les buts de votre vie, sur l’existence de dingue que voulez croire indispensable de mener. C’est le premier matin du monde. Il y a une parole pour vous qui vous parle au-dedans ; savez-vous ce que c’est une plage encore humide, lisse à l’aube ? Ne pouvez-vous vous payer cette originalité ? N’en parler à personne, nous nous retrouverions trop nombreux… Continuer la lecture de « Savez-vous qu’il y a des aubes ? »

Foi et coyance

Je suis abonné à un mail hebdomadaire venant de la Communauté Mondiale pour la Méditation Chrétienne (WCCM). J’aimerais vous partager le contenu de cette semaine. C’est toujours une invitation courte :

« … Se contenter d’affirmer et de défendre ses croyances ne peut mener à une vraie communauté de foi. Cette attitude fait de nous des adeptes d’une secte, des artisans d’une cabale fondamentaliste. Elle inhibe le mental en tant qu’organe de perception et de vérité.
Continuer la lecture de « Foi et coyance »