2020 : Meilleurs voeux pour embellir et illuminer nos nuits

Champtercier

« …Enfin, lorsque la nuit a déployé ses voiles,
La lune, au visage changeant,
Paraît sur un trône d’argent,
Et tient cercle avec les étoiles,
Le ciel est toujours clair tant que dure son cours,
Et nous avons des nuits plus belles que vos jours. »


En cette aube de l’année 2020 je me prends à rêver avec ces mots de Racine. (Et à délirer ?) Qui sont donc aujourd’hui les « habitants » de ces jours et de ces nuits ?
Voici 
« ma version « , une interprétation toute personnelle ! …

Continuer la lecture de « 2020 : Meilleurs voeux pour embellir et illuminer nos nuits »

Émerveillement et gratitude

L’actualité de l’Eglise catholique aujourd’hui est lourde et pesante. Sentiment de découragement et de tristesse…
Que dire ? que faire ?
J’ai connu la communauté de Puits de Jacob à Strasbourg il y a près de 20 ans.
Je me permets de vous partager le témoignage plein de vérité et de profondeur de Bernard Bastian, prêtre communautaire.
Avec ses mots qui m’ont toujours touché, il a su dire la bonté de Dieu pour les hommes et me dire combien sa vie est d’être ce témoin pour moi et pour tous ceux qui sont dans la détresse ou le non-sens.

Cette petite vidéo de 15 mn raconte combien au cœur de la plus profonde déréliction il est possible de faire jaillir la Vie pour peu qu’on demeure fidèle aux intuitions qui nous habitent, pour peu que nous demeurions ou apprenions à demeurer dans l’Esprit.

Non, l’Eglise n’est pas si pourrie lorsque le cœur de chacun de ses membres se laisse déborder par la joie et le don. 

Son dernier livre  Eprouver Sa Présence libérer Sa Puissance, méditations sur le Saint-Esprit, nous aide à entrer dans cette vie dans l’Esprit qui appartient à tous.

Pentecôte : la liberté de l’Esprit

Je vous partage la réflexion de Bernard de Ginisty publié le par Garrigues et Sentiers.
(En bas de page vous pouvez vous abonner gratuitement à sa newsletter.)
Belle fête de Pentecôte à chacun, à l’écoute de l’Esprit.

« L’événement de la Pentecôte que la liturgie nous invite à célébrer apparaît décisif pour écarter trois dérives mortelles de la vie spirituelle : l’identification à un « directeur spirituel », la confusion avec une identité nationale ou raciale, l’aliénation à un Dieu transcendant perdu dans un autre monde.

Continuer la lecture de « Pentecôte : la liberté de l’Esprit »

Un Dieu qui se fait proche

L’Ascension du Christ, sa « montée au ciel », n’est rien d’autre que sa descente dans le cœur de l’homme.
Il n’a pas (et il n’y a pas) d’autre ciel où faire sa demeure que dans l’intimité de ce dernier.
C’est un des scandales du christianisme : Dieu s’incarne pour faire de l’homme sa demeure : Inconcevable en soi de dire  « L’homme est le Temple de Dieu ».  C’est pourtant la « folie » de Dieu.
C’est dans le concret des existences (y compris donc celle de notre vie intérieure) et nulle part ailleurs, que Dieu se rencontre. Il n’est pas dans les nuages, extérieur à nous, comme si nous avions à décoller du réel, à quitter le concret de notre existence…
Épuisement, découragement et névrose à la clé !
L’homme s’épuise à chercher Dieu ailleurs alors qu’Il est en lui pour peu qu’il se mette à son écoute : Dieu ne s’impose pas chez/en l’homme. 
Continuer la lecture de « Un Dieu qui se fait proche »

La chapelle sainte Madeleine à  Thoard.

Idée  de sortie ?
La chapelle sainte Madeleine à  Thoard.
Ce que j’aime ? Dans ce qui était ruine l’artiste Andy Goldworthy, comme dans d’autres lieux autour de Digne, a laissé trace d’une de ses œuvres. Une mandorle tout en creux qui pour moi symbolise un tombeau vide.
Une manière de « lire » qu’un tombeau peut n’être qu’un triste tombeau aussi fleuri soit-il mais également  (et surtout ?) une invitation à ne pas s’ appesantir, à choisir la Vie et à se laisser habiter par elle plus que par la mort.
Continuer la lecture de « La chapelle sainte Madeleine à  Thoard. »

Pâques

Pic de Couard

Qui pourrait arrêter
la course du Soleil ?
Irrésistible,
il surgit,
éblouissant,
à  l’aisselle
du  Pic de Couard
et du Cheval Blanc.

Comme un enfant qui dort contre mère,
il se réveille et se dresse
hors de ce berceau où il était assoupi.
La terre s’allie au ciel, juste pour moi :
Aujourd’hui,
seulement aujourd’hui;
à cette heure,
seulement à  cette heure du Grand Passage
l’axe de mon regard,
ce creux de dormition et d’éveil
et l’Astre levant
s’alignent
et, comme une flèche,
viennent dire à la cible que je suis : 
« Tu as du prix à  mes yeux et je t ‘aime ».

Continuer la lecture de « Pâques »

Samedi Saint

« …Si le grain de blé tombé en terre ne meurt pas….. »

Samedi Saint
Ainsi ils l’ont eu.
Les tenants des pouvoirs politiques et religieux en place qui ne s’entendaient guère ont réussi à faire cause commune pour se débarrasser du gêneur.
Insupportable !
Il voulait libérer ses contemporains de toutes les chaînes religieuses, les pesanteurs morales, les carcans dogmatiques qui les écrasaient.
Remise en cause certaine d’un mode de pouvoir et de sa maîtrise…
Intolérable pour eux ! Comment le système  va-t-il pouvoir tenir ?

Sidération pour sa famille et ses amis.
Temps suspendu ce samedi saint…
Comme en attente d’un on ne sait quoi…
Ténèbres.

Continuer la lecture de « Samedi Saint »

Vendredi Saint

Pietà d’aujourd’hui

Mort définitive du Dieu tout puissant.

Pourquoi les hommes veulent-ils à tout prix garder et adorer ce dieu là ? Besoin de religiosité ? Pour se protéger ? Relent de superstition ?
Dieu est le Dieu des petits et des humbles. Le Dieu qui naît sur la paille et meurt comme un damné de la terre, pauvre pantin sanguinolent sur sa croix. C’est le Dieu qui se met à genoux devant l’homme (lavement des pieds) pleure devant les forfaitures des hommes (devant Jérusalem) et communie à ses détresses et ses non-sens (Lazare et près de tous les blessés de la vie).
Sa toute-puissance n’est que toute-puissance d’amour. … D’amour inconditionnel. ..
Peu de chose en fin de compte si ce n’est un appel à vivre de même. … au coeur des impuissances…
Là est la gloire de la croix et son exigence douce de fraternité. ..
 
Me revient les paroles de Félix Leclerc :
 
Quand les hommes vivront d’amour
Il n’y aura plus de misère
Les soldats seront troubadours
Mais nous nous serons morts mon frère….
 
Oui nous serons alors peut-être morts de la mort qui nous replie sur nous-mêmes mais vivants dès maintenant de la Vie qui dure toujours et nous ouvre à l’Immensité heureuse, joyeuse, débordante d’une humanité réconciliée en Christ …
… Mourir pour Vivre…
 
… En union active avec tous ceux et celles qui souffrent dans leur chair et leur cœur…

Salve Regina des bergers du Rouergue

André Gouzes est un dominicain qui a sauvé et restauré l’abbaye de Sylvanès dans l’Aveyron. Cet édifice du XII éme siècle est devenu un centre spirituel et artistique important en Occitanie.
La dégradation de son état de santé, à 75 ans, a conduit à son entrée en institution médicalisée, sans espoir de retour.
Je suis passé à Sylvanès il y a des années  pour les fêtes pascales et j’ai été touché au cœur par le chant des bergers qu’il avait su harmoniser « à la Corse ».
C’est toujours un réel bonheur pour moi de réécouter cette polyphonie et une grande émotion quand beauté et simplicité se conjuguent.
Pour lui, « la liturgie doit être un lieu de consolation et de joie… »
 Ecoutez plutôt …

En polyphonie :

Ce même chant, « nature » . 
A la tombée de la nuit, quand l’étoile du berger commence à scintiller, les bergers et les chiens rassemblent le troupeau pour le retour au bercail dans le vent du plateau. Alors s’élève cette polyphonie de voix des pâtres qui s’interpellent pour chanter le Salve Regina.

site de l’ Abbaye de Sylvanès

‘Mistica » des Sans-Terre et Gilets Jaunes

Drapeau des sans-Terre

Le mouvements des Gilets jaunes ne peut tenir, je crois, que grâce à ce que le mouvement des Sans terre (MST) appelle « la mystique », en portugais, « mistica ». Je voudrais rapidement exposer comment la mistica du MST a été un, sinon L’élément fondateur de leur mouvement qui lui a permis de trouver cohésion dans la durée et de puiser l’énergie nécessaire pour sa  lutte face aux grands propriétaires terriens.

L’analogie est grande entre l’ approche du MST et celle des Gilets Jaunes : Approche collective, refus d’une bureaucratie inhumaine, partage d’un idéal et créativité pour vivre cet idéal, symbole visuel, échanges et partages, propositions pour changer le système, rêve collective d’une société solidaire et juste, souci d’une éducation politique, recherche d’une visibilité citoyenne, recherche d’unité autour d’un idéal commun, préoccupations environnementales, désirs de réformes sociales et économiques, universalité de la lutte à mener contre toutes les formes de capitalisme,  « faire mémoire » des acteurs de l’histoire tombés sous les coups et la violence institutionnelles, approche non-violente …
Continuer la lecture de « ‘Mistica » des Sans-Terre et Gilets Jaunes »