La « stabulation libre » ou quatrième lettre aux amis confinés

Je vous partage ce long et dense propos de François Cassingena Trévedy.
Peu de commentaires s’imposent si ce n’est une invitation à prendre le temps de l’habiter.
Je vous invite à vous abonner à sa page Facebook, qu’il appelle « le livre des visages ».
https://www.facebook.com/francois.cassingenatrevedy/posts/3174659166091901

Chers amis, encouragé par votre invisible présence, par les manifestations si nombreuses de votre assentiment, par la belle densité de vos réponses (j’aimerais pouvoir répondre à chacun de vous), je reviens au rendez-vous et me sens désormais votre obligé. Saurai-je vous dire assez combien vous m’êtes précieux et combien vous me donnez à espérer en ces temps où notre espérance est parfois mise si rudement à l’épreuve et où l’on peut rencontrer, à l’occasion, une étonnante l’hostilité ? Il me semble que nous formons désormais une réelle communauté qui prend de la consistance, de la cohésion, de la profondeur.

Continuer la lecture de « La « stabulation libre » ou quatrième lettre aux amis confinés »

Lettre aux mouvements et organisations populaires

A se focaliser sur le Covid 19, les médias mainstreams ne nous ouvrent guère à d’autres événements tous aussi importants.
En plein pandémie, le jour de Pâques, le pape François écrit une lettre aux mouvements et organisations populaires (rien que ces appellations n’intéressent pas les médias !)

Qui sont ces destinataires ?
Essentiellement des acteurs de terrain qui agissent concrètement au service de personnes du milieu ouvrier et des quartiers populaires partout dans le monde.
Que leur dit-il ?« Vous revendiquez vos droits au lieu de vous résigner et d’attendre que tombent les miettes de ceux qui détiennent le pouvoir économique ».

Continuer la lecture de « Lettre aux mouvements et organisations populaires »

Voici le Temps de la fin d’un Monde

Il est beaucoup question ces jours derniers de « l’après-coronavirus » et de la nécessité de préparer la sortie du confinement. Les débats vont sans doute s’amplifier pour « ne plus faire comme avant » afin de mettre en place des alternatives nouvelles véritables. dans une remise en cause totale de nos modes de vivre. Totale, c’est-à-dire politique, économique, financière et surtout sociétale et environnementale. La crise que nous venons de traverser est un sacré coup de semonce pour virer de bord de manière individuelle et collective.

Continuer la lecture de « Voici le Temps de la fin d’un Monde »

Et si je meurs ?

On dit que les premières civilisations sont nées à partir de la capacité des hommes préhistoriques à mettre en place des rites funéraires pour accompagner les défunts dans leur passage au-delà de la mort.
Sans doute que, bien avant, l’humain s’interrogeait sur les cycles de la vie et de la mort. Sa réflexion et sa manière de s’occuper des défunts ont participé à l’émergence d’une conscience qui a fait de lui un homme et non plus un animal. Cette capacité de penser, cette « spiritualisation » de l’homme, s’est développée au cours des siècles jusqu’à nous aujourd’hui, à travers le temps, les modes de vie et de vivre ensemble, les coutumes, les religions, les spiritualités …
L’épidémie du Covid 19 vient bousculer cet héritage séculaire et universel qui a fait de nous des êtres de chair et d’esprit.

Continuer la lecture de « Et si je meurs ? »

Pâques…. Christ est ressuscité !

Rien de spectaculaire… Personne n’a rien vu…
Certains disent qu’il est ressuscité….  Des mots ? des sornettes ?
Plus que des mots pour tenter de dire l’indicible : des expériences.
Ou Une (L’) expérience :  celle d’une Rencontre heureuse, d’un Regard joyeux posé sur nous, d’une conviction à l’intime que chacun peut faire dans les bonheurs ou les malheurs de sa vie.
Apprendre à lire la vie. Ça se passe dans le concret des nos existences et de nos relations. Relire aussi ce qui est écrit dans les rouleaux des Écritures.
Ce qui est écrit ne serait que des mots ou des idées si nous en restions à de simples considérations intellectuelles ou spirituelles.

Continuer la lecture de « Pâques…. Christ est ressuscité ! »

« Ne cherchons pas le Vivant parmi les morts. »

Bancs d'église vides

…Et si les églises vides un peu partout dans le monde au moment de Pâques 2020 étaient un signe de ce qui se produira si nous ne parvenons pas à changer radicalement le visage du christianisme ? Il nous faut aller plus loin, plus profond que l’offre des substituts télévisés qui sont proposés.
Je vous propose cette réflexion de Tomás Halik professeur de sociologie à l’Université Charles de Prague.
D’ après lui, le monde, tel qu’il est, permet une interprétation athée mais aussi une interprétation que nous offre la foi et nous pouvons choisir librement entre ces possibilités. Il estime que l’athéisme mais aussi la religiosité superficielle sont des manifestations d’impatience. Ce ne sont que des réponses trop faciles. Face au mystère et au silence de Dieu que connaît chaque croyant, il faut rester patient.

Continuer la lecture de « « Ne cherchons pas le Vivant parmi les morts. » »

Christianisme et Bonheur : compatibles ?

(Ce post fait suite à la réflexion entamée ici : C’est quoi le bonheur pour vous ?)

Sacrée question !  Le message de liberté et de vie en plénitude du Christ a été tellement enfouie depuis des siècles par des considérations humaines désastreuses sur le sens de la souffrance, sa nécessité, la mort, la vie éternelle pour après, les sacrifices expiatoires, l’enfer et autres « bondieuseries »…
Le Maître de la Vie qu’était le Christ doit se retourner dans sa tombe … puisque certains l’y remettent allègrement ! ! ! 

Continuer la lecture de « Christianisme et Bonheur : compatibles ? »

Le Bonheur ? Se vivre en Fils et en Frères

Dans notre réflexion sur ce qu’est le bonheur pour un chrétien, lors des deux précédents posts nous avons tâtonné pour  trouver des réponses.
Avec quelle clé pouvons-nous ouvrir les portes de ce bonheur ?

En lisant les douloureux événements actuels sociétaux (confinement et virus, égoïsmes et altruismes, replis communautaires…) et religieux (fêtes pascales dans une solitude solidaire, Passion et Résurrection exhumées de l’Histoire et des Dogmes et qui prennent chair sous nos yeux et dans nos vies dans une terrible et décapante actualité)  je voudrais dégager deux pistes… tout à fait personnelles.
Elles restent pour ma part les axes essentiels de ce qu’est le chemin du Bonheur, à condition qu’ils nous ancrent dans les réalités du moment présent et qu’ils  ne nous font pas décoller du réel.
Je vous les propose :
– Se vivre en Fils
– Faire corps

Continuer la lecture de « Le Bonheur ? Se vivre en Fils et en Frères »

C’est quoi le bonheur pour vous ?

Depuis quelques temps je reçois par des amis ou des proches de manière récurrente une invitation à regarder le film « C’est quoi le bonheur pour vous ? » de Julien Peron
(le film est ci-dessous : durée 80 mn)
Méfiant, je ne donnais pas suite à ces multiples propositions pressentant peut-être une nouvelle technique pour accéder au bonheur. Les médias, les livres sur les étals, les revues spécialisées d’ordre psychologique ou ésotérique ne manquent pas pour nous montrer le chemin du bonheur. C’est devenu un droit :  celui pour chacun de vivre le bonheur : il suffit d’en prendre les moyens. … et les arnaques sur ce sujet ne manquent pas ! … et les gourous, tout comme les charlatans, sont nombreux sur la place publique.

Continuer la lecture de « C’est quoi le bonheur pour vous ? »